• Panne sèche



    s'il suffisait d'être deux,

    pour contempler ce feuillage
    bleu,
    s'épanouir chaque jour,
    sans un geste, un bonjour,
    se noyer,
    colorer les cieux

    ...


    puis panne sèche !
    plus d'idées
    compte en banque épuisé
    ...
    il y a encore quelques
    petites indécises
    qui se baladent dans ma tête,
    mais l'épuisette est trop courte
    pour les attrapper

    ...


    se mettre sur la pointe des pieds ?
    mes orteils
    se sont cassés
    ...
    du coup
    c'est Pépin expresse
    je cours,
    sur les 5000 kilomètres
    du couloir
    de ma maison

    ...

    d'ailleurs j'ai croisé
    une jeune fille
    qui m'a demandé :


    (comment as-tu pu courir sans tes orteils ?)


    qui sait,
    j'ai été porté par le vent,
    le souffle d'un livre qui se ferme


    ( un livre gigantesque alors ! )

    il était pas très haut,
    grand
    comme deux immeubles de légo !
    les petits
    sont capables de grand miracles
    ...

    (je vais les mettre en file indienne et les refermer tous d'un seul coup, espérant m'envoler assez haut et loin)


    si tu passes
    dire bonjour à la lune,
    dis-lui qu'elle a oubliée
    de faire sa tournée chez moi
    hier soir
    ...

    (Je lui préfère les étoiles, et en prendrais une à l'occasion , ça illumineras un peu ma vie... ici)

    met-en dans tes yeux,
    l'histoire de remplacer
    le soleil
    ...
    quand il fait grève.


    (mes yeux brillent déjà suffisament, j'espère juste qu'elles resteront ici)
    (et dans ma région, le soleil fait grève depuis plusieurs saisons!)

    c'est la saison des amours
    tu sais
    ...
    les coeurs s'envolent !
    le mien reste en laisse,
    il pourrait tous les croquer !


    (pourquoi le tiens-tu en laisse, tu ne veux pas qu'il s'envole à son tours ? )


    non,
    s'il venait à s'envoler
    je devrais aller le cherche
    dans un arbre !
    quand il s'accroche
    à quelqu'un
    ...


    (moi j'aime monter dans les arbres, j'irai décrocher ton coeur si tu n'arrives pas à le faire descendre)


    faudrait pas qu'il s'acroche à toi,
    car il se détache difficilement
    ...


    (le mien est un comme celui des artichauts, il a de nombreux coups de foudre et perd ses feuilles très vite...
    Ton petit coeur ne me gènerai pas, je prend soins des coeurs qu'on me confie)


    ne t'en fais pas,
    tiens voilà les idées !

    je vais tapper mon texte
    ...
    loin de moi l'idée
    de le battre,
    il est sympa
    tu sais
    ...




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :