• Madame je ne vous aime pas... !

     

     

    ...





    Pardonnez-moi Madame, je vous prie,
    D'être à mes yeux l'image de l'indécis.
    Vous m'avez pris de bon matin
    Sous votre jupe, une fleur à la main.


    Sans un geste, un bonjour,
    en guise d'excuse :
    " Mon bon monsieur, voici venir les beaux jours "

    Je me suis fais jardinier,
    Plus d'une carte dans ma manche,
    Nous avons joué à terrain découvert, stoppé,
    Pardonnez-moi, seriez-vous blanche ?

    Marguerite ou pâquerette, gracieuse,
    Vous êtes venue sous brume, vicieuse.
    Je ne saurais vous dire par quels gestes, pour quelle raison,
    Dame printemps s'est agencée, parrée de deux rayons.

    C'est à tue-tête, acharnée sous passion,
    Qu'elle m'eu battu, imposant sa saison.
    Bon perdant, seigneur des faits d'hiver,
    Je m'en vais prisonnier, traqué par vos primes-vers

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ...

     

     

     

     

     

     

    ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :