• Le complexe de la goutte

    Le complexe de la goutte


    .
    .
    .

    Le soleil s’est noyé,
    D’ivresse au compte goutte
    Et ma main s’exécute,
    A faire valser le ciel
    D’un léger torrent d’air,
    Et l’infini s’accable
    D’une coulante colorée,
    Tombe
    Eau.

    Les parfums dansent dans l’air,
    Telle une gerbe de printemps,
    Telle une gerbe au vent mourant,
    Le temps gronde son caractère,
    Les cieux se voilent
    D’humeurs grises,
    Imparfaites
    Et ma femme gronde encore,
    La tête sur mon nuage,
    Une goutte
    Sur la lunette.


    Le complexe de la goutte,
    Délicat, mais bien mené,
    Limpide,
    Parfois très fin,
    Les yeux au ciel
    Sans pour autant













    Se faire prier.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :