• Hommage à This-is-into-this.

    REGARDEZ-MOI !


    Il ne ressemble à rien, sous le poids des regards, les mots s'échappent, le dévisagent.
    Il gît terre à terre entre quatres planches de bois, rongé par l'oubli, il rêve d'une autre vie, prenant naissance par les fracas du temps sur le "R"(ecommence) de son nom granit.
    Il est là, la bouche ouverte, les bras flasques, la tête dévisageant ce qu'il ne saurait voir dans son miroir.
    Le muet crit aux sourds ce que l'absurde sait entendre... les yeux vides sous le regard envieux du néant, il avance, trébuche et bave, répugnant...
    C'est une chose, ignoble, un homme peut-être, qui s'ouvre et se taille les veines pour boire ce qu'il offrait à sa lame le regard perdu.
    Carcasse symphonique s'avance sous le prélude, il crit "Je suis la gueule" de l'artiste qui s'étend, loin de la lumière je souris dans l'ombre à la rabaisse des pitreries de Satan.
    Claquements d'os, mélodie du désarroi, il arbore sous son chant "Nutricis" poignant son coeur, l'arrachant sans émoi, duel, tête à tête, rebellion fasse à l'effoi.
    Effondré sur le sol, Jonchant sous la pitié c'est "Nasty writing" qui s'impose ,sous les ébats mesquins des histoires à l'eau de rose se grave le noir dans l'ombre de la prose...



    Damien.C








  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :